« Une ombre au tableau » chapitre 3

 

Chapitre 3

 

 

Il est 13h00, Jake doit rentrer manger. En sortant du commissariat, il allume son portable. Visiblement, il a reçu un SMS de sa femme :

 

« A 11h53 : Kev

 

 

Jake, j’ai compris pourquoi tu m’avais poser toutes ses questions… Je suis vraiment désolée, mais j’avais peur que tu le prennes mal…

Voilà, a toute à l’heure mon nounours !!! »

 

 

Jake, tout ému, lui répond :

 

« Ce n’est pas grave, mais j’aurais préféré l’apprendre par toi que pars un vulgaire bout de papier. Tu comprends ?

Bon, j’arrive, on discutera de ça à la maison… »

 

Voilà, un poids s’enlève sur ses épaules. Il rentre chez lui, le repas est prêt, Kev l’embrasse et ils entament la discussion qu’ils devaient absolument avoir afin d’obtenir des explications et des détails pour chacun :

 

-        Bon, je crois qu’il faut que tu m’explique cette histoire ! réplique- Jake avec un ton ferme.

-        Oui, je sais, mais je voulais attendre un peu, juste histoire de trouver les bons mots, tu comprends ?

-        Oui, mais bon…

-        Je sais, bon mange ton « fis hand chips » avant qu’il ne refroidisse.

-        Oui, bon, sinon comment c’est passé ta matinée ?

-        Moi, j’ai repasser, passer l’aspirateur et j’ai préparé à manger. Et toi ?

-        Moi rien de spécial si ce n’est qu’on est allés boire le café avec Carlos.

-        D’accord, je suis bien contente qu’on est éclaircit l’histoire de ma grossesse …

-        Oui, moi aussi. Bonne appétit !

-        Bonne appétit !

 

Ils mangèrent en silence et vaquèrent à leurs occupations habituelles du jeudi après midi…

 

Vers 14h30, le téléphone sonne, Jake répond…

 

-        Hallo ? Je suis bien chez Jake ?

-        Oui, qui êtes vous ?

-        Mr. Rèzz, médecin à l’établissement « Des Pépinières », puis j e parler à votre femme ? Il faut que nous fixions le date de rendez-vous pour la prochaine écographie.

-        Oui, bien sur, je vous la passe immédiatement !

-        Merci, bonne fin de journée !

-        A vous aussi…

-        Chérie !!!

-        Quoi ?

-        Téléphone pour toi !

-        C’est qui ?

-        C’est monsieur Rèzz, il veut que vous fixiez la prochaine date pour l’échographie…

-        D’accord, j’arrive, deux petites secondes …

 

 

Kev descend les escaliers et arrive dans le salon, Jake lui donne le téléphone et va finir de passer l’aspirateur dans le couloir.

Finalement, en enclenchant l’aspirateur, il se rend compte que celui çi fait trop de bruits alors il l’arrête et attend que le coup de fil soit fini.

 

Quelques minutes plus tard, Kev raccroche et va prendre un bout de papier dans la cuisine. Elle note la date du rendez vous et l’accroche sur le réfrigérateur à l’aide d’un aimant en forme de coccinelle.

Elle rejoins Jake dans le salon et lui raconte toute la conversation :

 

-        Bon, alors, c’est quand le prochain rendez vous, chérie ?

-        Mercredi prochain à 16h00 …

-        Parfait, je ne travaille pas donc je pourrais t’accompagner !

-        Super !!!

 

Ils s’embrassèrent et continuèrent de faire le ménage. A 16 heures, Jake décide d’aller au commissariat car, bien qu’il soit en congé cet après midi, il doit revoir un dossier…

 

Il arrive au commissariat. Carlos l’accueille chaleureusement. Mais, son visage fausse ses attentions tendres et chaleureuses. Jake demande :

 

-        Tout va bien, Carlos ?

-        Oui, si ce n’est que nous avons une affaire plutôt lourde à éclaircir !

-        La quelle ?

-        Celle d’un homme qui rode dans les rues  de Boston, on ne sait les quelles et ils fait apparemment les quatre cent coups ce petit malin !

-        Quoi comme coups ?

-        La semaine dernière, c’est le crime le plus récent qu nous es parvenu, Madame Guillemette, la vieille femme qui habite pas loin de l’hôpital «  Les tours » a soudainement disparu sans intentions particulières de fugues ou autres. Pauvre femme, elle qui était si gentille !

-        Mais depuis quand il rode ?

-        Depuis un mois et demi.

-        D’accord, et l’enquête est ouverte ou pas encore ?

-        Si, mais, elle est plutôt en cours car nous avons trop de choses à faire aujourd’hui pour l’entamer maintenant…

-        D’accord, bon, je vais faire un tour à mon bureau pour vérifier un dossier et puis je retourne chez moi alors.

-        O.K, bonne chance !

-        Merci !

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»